The Hauting of Hill House

      Je l’ai binge watché et adoré, The Haunting of Hill house est beaucoup plus qu’une série de manoir hanté. Nous sommes en compagnie du couple Crain qui emménage dans une énorme maison avec ses cinq enfants dans le but de la retaper et la revendre. Peu à peu, des événements étranges viennent ponctuer leur quotidien jusqu’à provoquer la mort de leur mère. Après cette tragédie, la famille quitte précipitamment Hill house et leur père ne dira pas un mot à propos de cette nuit où ils les a emmené loin de cette maison.
      Trente ans plus tard, la maison les rappelle à elle. Chaque membre de la fratrie possède sa propre vie, mais surtout ses propres névroses. Ils ont tous un métier qui les rapporte à leurs expériences surnaturelles de l’enfance. Un écrit des romans d’horreur et raconte leur propre histoire, une est devenue croque-mort, et l’autre psychologue pour enfant (qui voient eux aussi des trucs bizarres), les deux jumeaux, eux, sombrent dans la drogue pour Luc et dans la dépression pour Nell qui se suicide dans le premier épisode. Cet événement réveille des traumatismes enfouis et permet à la famille de se réunir afin de tirer les choses au claire sur la mort de leur mère, celle de Nell et surtout sur la maison.
      Puisque chacun a vécu des choses paranormales dans ce manoir, mais personne n’en parle. Les fois où cela est évoqué au sein de la fratrie, on parle de troubles psychotiques. Alors qu’ils auraient juste fallu mettre en commun leurs histoires pour comprendre ce qui se passait.
      A la façon de This is us, cette série nous peint une fresque familiale, un peu plus tragique, certes, mais avec le même ficelage. Une famille qui a beaucoup de mal à communiquer, beaucoup de mal à accepter les choses qui se sont passées. Le scénario est habilement écrit afin que les récits se superposent à merveille. Il y a des Flashbacks à des époques différentes, mais les deux temporalités principales sont l’avant mort de leur mère et après le suicide de leur sœur. ( je ne spoil rien c’est dans l’episode 1).

      Cette série fait partie des bonnes surprises Netflix, je ne m’attendais pas à quelque chose d’aussi addictif. Le plus intéressant est d’observer les caractères de chacun et les liens qui les rassemblent. Les personnages ne sont pas aussi superficiels que dans un film de maison hantée. Le format permet de mieux les connaître et de s’y attacher. L’utilisation des Flashback est de plus en plus récurrente dans les séries du moment ça commence à lasser ( 13 reasons why / Elite / This is us … ), mais ici cela prend tout son sens à la fin.

      Bref, j’ai vraiment été étonnée d’apprécier autant une série comme celle-là ! Je la conseille aux amateurs du genre, il y a quand même certains passages à ne pas regarder seul et dans le noir !

Des bises

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s