Les filles de Salem


Les Filles de Salem
 – Thomas Guibert 
Editions Dargaud – 200 p. – 22 Euros


1692, Salem, en Nouvelle-Angleterre. Abigail a 17 ans et nous livre sa vision du procès des sorcières de Salem dont elle a été victime. A travers son histoire, elle nous plonge dans la misère et la détresse de tout un village où peur et suspicion sont quotidien. Même si le rapport à l’histoire n’est pas très correct sur certains points on retrouve des personnages comme Tituba, le révérend Parris, Abigail Hobbs. Il y a des passages qui sont très violents et cette violence est retranscrite dans le dessin. C’est une lecture intense qui passe un message important (qu’il ne faut pas oublier) concernant l’hystérie généralisée engendrée par le désespoir.

Ma lecture était vraiment très agréable car en parallèle j’ai lu Sorcières, la puissance invaincue des femmes de Mona Chollet. Avant ma lecture j’ai également écouté le Podcast La Poudre, les épisodes sur les sorcières 1 et 2 qui parlent justement du livre de Mona Chollet et du personnage de Tituba que l’on retrouve dans la Bande-dessinée.

   Si vous ne connaissez pas ce podcast je vous le conseil x 1000. En ce moment les podcasts prolifèrent, on ne sait plus trop où donner de la tête, mais si il y en a un à écouter à propos de femmes et de féminisme c’est lui. La Poudre c’est un petit cocon et une présentatrice qui rend les moments d’écoute très doux et très intimes. Différents thèmes y sont abordés avec comme point central la femme. Elle termine toujours ces podcast avec ca petite question  » La poudre, ça représente quoi pour toi ?  » Et j’ai adoré la réponse de Mona Chollet qui nous dit que la poudre peut représenter la poudre à canon mais aussi la poudre que l’on met sur le visage. Une petite dédicace à tous les mouvements féministes qui éclatent en ce moment.

Voilà, voilà, est-ce que vous avez eu l’occasion de lire cette BD ou d’écouter ce podcast, qu’en avez vous pensé ? Des conseils lectures dans le même genre ?

Des Bises les amis